« Dis-moi ton actrice préférée, je te dirai qui tu es. »
Muriel Boulmier, Directrice générale du groupe CILIOPÉE et Présidente du groupe de travail « Évolutions démographiques et vieillissement » du Comité européen de Coordination de l’Habitat social (CECODHAS), a choisi Juliette Binoche.

Muriel BoulmierEn 1992 et 2000, deux femmes débarquent dans les villes d’Agen et de Lansquenet. Une héroïne de la vraie vie : Muriel Boulmier, Directrice générale du groupe Ciliopée.
Un personnage de cinéma : Vianne Rocher alias Juliette Binoche dans le film Chocolat de Lasse Hallström. Ces dirigeantes d’entreprise vont s’évertuer à embellir l’existence de leurs concitoyens.

Chevalier de la Légion d’honneur, Officier dans l’ordre national du Mérite, Muriel Boulmier assume la présidence d’un conseil de quartier où la vie se voit en grand… écran ! Sous le ciel d’été, avec Cinétoile, les Agenais redécouvrent les classiques du 7e Art. L’hiver venu, lors de la vision gratuite d’un long-métrage en salle, des agriculteurs offrent des fruits aux spectateurs. Muriel, à l’instar de Vianne Rocher, distribue des friandises pour la douceur du geste.

Elle fonde en 2008 l’association Fées du sport où la bicyclette est plébiscitée comme moyen de transport pour les plus démunis. Si Binoche se glisse dans la peau d’une vagabonde dans Les Amants du Pont-Neuf de Léos Carax, Muriel Boulmier crée un chenil près d’un foyer pour SDF afin de ne pas séparer les sans-logis de leurs animaux.

Les regards de Juliette et de Muriel défient sans cesse les limites du confort. La première entre dans la danse avec le spectacle In I. La seconde surfe sur les ondes de 47 FM avec ses chroniques nommées Idée-Phile. C’est Trois couleurs : Bleu de Krysztof Kieslowski qui consacre l’actrice en 1990. Le bleu, en politique, symbolise la force. Énergie confiante des actions de Muriel Boulmier où palpitent bon sens et poésie.

Retrouvez Muriel Boulmier sur son blog

Cette chronique est dans Femmes & Business by L’Expansion
(lettre réservée aux abonnés)