B E N   G A Z Z A R A
( 1930 – 2012 )

 
Ben Gazzara par Christopher Felver

« La beauté, il faut faire un effort pour la découvrir. Elle n’est pas inscrite dans tous ces films où le spectateur est amené par le réalisateur et le scénariste à penser ce qu’ils veulent, à encourager le héros, à lui crier : « Bravo, tu es épatant ! ».  Ce genre de films et de personnages m’ennuient. »
Ben Gazzara
New York 42nd et 9th – Cinéma, cinémas (1985)
Opening night de John Cassavetes avec Gena Rowlands (1978)
Et tout le monde riait… de Peter Bogdanovitch avec Audrey Hepburn (1981) 
Meurtre d’un bookmaker chinois de John Cassavetes (1976)
Conte de la folie ordinaire de Marco Ferreri avec Ornella Mutti (1982)
Dogville de Lars Von Trier avec Nicole Kidman (2003)

Le fils spirituel de Humphrey Bogart est allé rejoindre ses « maris d’amis » : John Cassavetes et Peter Falk. Gena Rowlands doit se sentir toute seule en cet hiver refroidi par l’insondable de l’absence.
Ben Gazzara ou l’une des plus viriles représentations italo-new yorkaises, éthylico-destroy, chicissimo-sexe.

 Husbands de John Cassavetes (1970)
 Peter Falk  John Cassavetes  Ben Gazzara  

Retrouvez les films de John Cassavetes avec Peter Falk et Gena Rowlands :

Ben Gazzara en 1957