«Dis-moi ton actrice préférée, je te dirai qui tu es.»
Véronique Garnodier, Présidente Directrice Générale de la société Charlott’ Lingerie et championne cycliste, a choisi Anne Parillaud.

veronique-garnodier-veronikitaLa 15e cérémonie des César sacre Anne Parillaud en 1990 pour son interprétation dans le rôle-titre Nikita de Luc Besson. Aux oubliettes la starlette abonnée aux érotico-bluettes de cinéma à l’ombre d’Alain Delon !

Véronique Garnodier, alors à la tête d’un club de mise en forme et diététicienne pour sportifs professionnels, est émue par la performance de l’actrice. À ses yeux, la symbiose entre l’affranchissement du personnage de Nikita et la reconnaissance du talent d’Anne Parillaud représente l’accomplissement au féminin. Un défi relevé, remporté grâce à la force de l’action et du dépassement de soi, à la revendication du droit à l’erreur et à l’échec sans lesquelles aucune victoire ne peut voir le jour.

Dans Nikita, Jeanne Moreau inculque à l’héroïne garçon manqué une leçon de beauté, de séduction. En 1993, Véronique Garnodier amasse des tonnes de dentelle, les teint dans sa cuisine, et crée sa première ligne de lingerie. Elle dirige aujourd’hui Charlott’, une PME des plus prospères qui vend à domicile des dessous… chic, évidemment !

Véronique Garnodier + Anne Parillaud = deux figures étonnantes, battantes, attachantes. Une femme d’affaire et championne de cyclisme. Une comédienne qui fait le grand écart entre les films d’auteurs et des œuvres populaires. Deux caractères entiers à l’image de Nikita, l’archétype du combat et de la sensibilité.

Retrouvez Véronique Garnodier sur son blog

Cette chronique est dans Femmes & Business by L’Expansion
(lettre reservée aux abonnés)